Littérature française

Charles Péguy – Quatrains

Publié par le Nov 25, 2022 dans | Aucun commentaire

Quatrains Extrait. Cœur dur comme une tour,Ô cœur de pierre,Donjon de jour en jourVêtu de lierre. De tous liens liéA cette terre,Ô cœur humilié,Cœur solitaire. Cœur qui as tant crevéDe pleurs secrets,Buveur inabreuvé,Cendre et regrets. Cœur tant de fois baignéDans la lumière,Et tant de fois noyéSource première. Ô cœur laissé pour mortDans le fossé,Cœur tu […]

Charles Péguy – Le porche de la deuxième vertu (2)

Publié par le Nov 22, 2022 dans | Aucun commentaire

Le Porche du mystère de la deuxième vertu Extrait.   Les enfants ne pensent même pas à la fatigue. Ils courent comme des petits chiens. Ils font le chemin vingt fois. Et par conséquent vingt fois plus de chemin qu’il n’en faut. Qu’est-ce que ça leur fait. Ils savent bien que le soir (Mais ils […]

Charles Péguy – Le Porche de la deuxième vertu

Publié par le Nov 22, 2022 dans | Aucun commentaire

Le Porche du mystère de la deuxième vertu Extrait.   Voyez cette petite, dit Dieu, comme elle marche. Elle sauterait à la corde dans une procession. Elle marcherait, elle avancerait en sautant à la corde, par quelque gageure. Tellement elle est heureuse (Seule de toutes) Et tellement elle est sûre de ne jamais se fatiguer. […]

Balzac – Le Lys dans la vallée

Publié par le Oct 4, 2022 dans | Aucun commentaire

Le Lys dans la vallée Extrait. Par quels mots peindre les six premiers mois pendant lesquels je fus en proie aux énervantes jouissances d’un amour fertile en plaisirs, et qui les variait avec le savoir que donne l’expérience, mais en cachant son instruction sous les emportements de la passion. Ces plaisirs, subite révélation de la […]

Balzac – La Peau de chagrin

Publié par le Oct 4, 2022 dans | Aucun commentaire

La Peau de chagrin Extrait. Raphaël demeura pendant quelques jours plongé dans le néant de son sommeil factice. Grâce à la puissance matérielle exercée par l’opium sur notre âme immatérielle, cet homme d’imagination si puissamment active s’abaissa jusqu’à la hauteur de ces animaux paresseux qui croupissent au sein des forêts, sous la forme d’une dépouille […]

L’auteur et son œuvre

L’auteur et son œuvre

Publié par le Sep 4, 2022 dans | Aucun commentaire

© Archives familiales – Centre François Mauriac de Malagar – malagar.fr La chute François Mauriac La chute Sa vie, son oeuvre L’univers de Mauriac Approfondir La vie de François Mauriac François Mauriac naît en octobre 1885 à Bordeaux, dans une famille bourgeoise. Son père meurt peu après sa naissance. Il est élevé par une mère […]

Paul Valéry – Robinson

Publié par le Août 10, 2022 dans | Aucun commentaire

Variations de Paul Valéry autour de la figure de Robinson. Ces extraits ont été publiés après sa mort par Gallimard en 1950 dans le recueil Histoires brisées.   Robinson   Robinson avait assez assuré sa subsistance et presque pris ses aises dans son île. Il s’était bâti un bon toit ; il s’était fait des habits […]

Paul Valéry – Les pas

Publié par le Août 9, 2022 dans | Aucun commentaire

Les pas   Tes pas, enfants de mon silence, Saintement, lentement placés, Vers le lit de ma vigilance Procèdent muets et glacés.   Personne pure, ombre divine, Qu’ils sont doux, tes pas retenus ! Dieux !… tous les dons que je devine Viennent à moi sur ces pieds nus !   Si, de tes lèvres […]

Paul Valéry – La dormeuse

Publié par le Août 9, 2022 dans | Aucun commentaire

La dormeuse A Lucien Fabre   Quels secrets dans son cœur brûle ma jeune amie, Âme par le doux masque aspirant une fleur ? De quels vains aliments sa naïve chaleur Fait ce rayonnement d’une femme endormie ?   Souffles, songes, silence, invincible accalmie, Tu triomphes, ô paix plus puissante qu’un pleur, Quand de ce […]

Paul Valéry-Le cimetière marin

Publié par le Juil 29, 2022 dans | Aucun commentaire

Le cimetière marin Μή, φίλα ψυχά, βίον ἀθάνατον σπεῦδε, τὰν δ’ἔμπρακτον ἄντλει μαχανάν. Pindare, Pythiques, III. [Ô mon âme, n’aspire pas à la vie éternelle, mais épuise le champ des possibles !]   Ce toit tranquille, où marchent des colombes, Entre les pins palpite, entre les tombes ; Midi le juste y compose de feux La […]