Littérature française

George Sand-Horace-La difficulté d’écrire 2

Publié par le Mai 28, 2022 dans | Aucun commentaire

La difficulté d’écrire (2)   Tout en articulant avec beaucoup de finesse la dialectique des classes sociales dans Paris pré-révolutionnaire, Horace met en scène avec beaucoup d’humour les travers tragi-comiques d’une génération romantique qui a eu elle aussi ses écrivains ratés. Dans cet extrait, George Sand pose la question de la source de l’écriture. Prend-elle […]

George Sand-Horace-La difficulté d’écrire 1

Publié par le Mai 28, 2022 dans | Aucun commentaire

La difficulté d’écrire (1)   Tout en articulant avec beaucoup de finesse la dialectique des classes sociales dans une grande ville, Horace met en scène avec beaucoup d’humour les travers tragi-comiques d’une génération romantique qui a eu elle aussi ses écrivains ratés. Plaçant l’inspiration si haut, il était fatal que les écrivains de cette époque […]

Guillaume Apollinaire – L’esprit nouveau et les poètes (3)

Publié par le Avr 12, 2022 dans | Aucun commentaire

L’Esprit nouveau et les poètes   Le poète comme explorateur   Qu’est-ce que l’esprit nouveau qui se dégage de l’avant-garde de la poésie et des arts ? se demande Apollinaire dans cet article. Qu’est-ce qui caractérise l’esthétique qui est en train de naître ? La vision de Guillaume Apollinaire nous permet de comprendre ce qui […]

Guillaume Apollinaire – L’esprit nouveau (2)

Publié par le Avr 11, 2022 dans | Aucun commentaire

L’esprit nouveau et les poètes   Nation et cosmopolitisme   Qu’est-ce que l’esprit nouveau qui se dégage de l’avant-garde de la poésie et des arts ? se demande Apollinaire dans cet article. Qu’est-ce qui caractérise l’esthétique qui est en train de naître ? La vision de Guillaume Apollinaire nous permet de comprendre ce qui est […]

Guillaume Apollinaire – Le Poète assassiné (1)

Publié par le Avr 11, 2022 dans | Aucun commentaire

Le Poète assassiné   Le Poète assassiné est un recueil de contes de Guillaume Apollinaire, paru en 1916. Le dernier récit, qui a donné son titre au recueil, raconte les aventures de Croniamantal, poète, en mêlant théâtre, poésie, roman picaresque, dans la plus grande fantaisie. Dans cet extrait du chapitre 10, Croniamental présente à l’oiseau […]

Jean de La Bruyère – Sur Rabelais

Publié par le Mar 2, 2022 dans | Aucun commentaire

Les caractères « Des ouvrages de l’esprit »   43. Marot et Rabelais sont inexcusables d’avoir semé l’ordure dans leurs écrits : tous deux avaient assez de génie et de naturel pour pouvoir s’en passer, même à l’égard de ceux qui cherchent moins à admirer qu’à rire dans un auteur. Rabelais surtout est incompréhensible : son livre […]

Molière – Le Misanthrope 2

Publié par le Fév 17, 2022 dans | Aucun commentaire

Le Misanthrope   Cette comédie est l’une des plus célèbre de Molière. Très loin des farces comme Le médecin malgré lui qu’il a pourtant écrite à la même période, Le Misanthrope nous amuse et nous touche à la fois : malgré ses outrances, Alceste ne met-il pas en lumière ce que la vie en société […]

Ronsard – Les nerfs et la vie du livre

Publié par le Oct 11, 2021 dans | Aucun commentaire

Les nerfs et la vie du livre Tu pratiqueras les artisans de tous métiers de marine, vénerie, fauconnerie, et principalement ceux qui doivent la perfection de leurs ouvrages aux fourneaux : orfèvres, fondeurs, maréchaux, minerailliers, et de là tireras maintes belles et vives comparaisons, avec les noms propres des outils, pour enrichir ton œuvre et la […]

Ronsard – Dialectes

Publié par le Oct 11, 2021 dans | Aucun commentaire

Le français vit de ses dialectes Tu sauras dextrement choisir et approprier à ton œuvre les vocables les plus significatifs des dialectes de notre France, quand ceux de ta nation ne seront assez propres ni signifiants, et ne se faut soucier s’ils sont Gascons, Poitevins, Normands, Manceaux, Lyonnais, ou d’autres pays, pourvu qu’ils soient bons, […]

Ronsard – Faire vivre la langue

Publié par le Oct 11, 2021 dans | Aucun commentaire

Faire vivre la langue Davantage, je te veux bien encourager de prendre la sage hardiesse d’inventer des vocables nouveaux, pourvu qu’ils soient moulés et façonnés sur un patron déjà reçu du peuple. Il est fort difficile d’écrire bien en notre langue, si elle n’est enrichie autrement qu’elle n’est pour le présent de mots et de […]