Littérature française

George Sand-passion ardente

Publié par le Mai 28, 2022 dans | Aucun commentaire

Une passion ardente   Au XXe siècle, on a réduit l’image de George Sand à « la bonne dame de Nohant », écrivant des romans régionalistes et faisant des confitures pour ses petits-enfants. Mais George Sand était aussi une ardente révolutionnaire, et dans sa jeunesse, une jeune femme romantique au cœur incandescent. Témoin cet extrait de son […]

George Sand-Horace-Comédie romantique

Publié par le Mai 28, 2022 dans | Aucun commentaire

Comédie romantique   Jusqu’à quel point peut-on jouer la comédie de l’amour ? Le pauvre Horace, héros du roman éponyme de George Sand, se prend à son propre jeu, se fabrique une vie infernale, pour éviter de regarder en face une réalité trop prosaïque et sans relief.   « Mon pauvre camarade, dit-il à Horace […]

Guillaume Apollinaire – L’adieu

Publié par le Avr 13, 2022 dans | Aucun commentaire

L’adieu     J’ai cueilli ce brin de bruyère L’automne est morte souviens-t’en Nous ne nous verrons plus sur terre Odeur du temps brin de bruyère Et souviens-toi que je t’attends Guillaume Apollinaire, Alcools, 1913 Télécharger le poème Télécharger le poème Trouver le livre

Guillaume Apollinaire – Le Poète assassiné (2)

Publié par le Avr 11, 2022 dans | Aucun commentaire

Le Poète assassiné   Le Poète assassiné est un recueil de contes de Guillaume Apollinaire, paru en 1916. Le dernier récit, qui a donné son titre au recueil, raconte les aventures de Croniamantal, poète, en mêlant théâtre, poésie, roman picaresque, dans la plus grande fantaisie. Cet extrait du chapitre 14 présente l’amour malheureuse du héros […]

Guillaume Apollinaire – Marie

Publié par le Avr 11, 2022 dans | Aucun commentaire

Marie       Vous y dansiez petite fille Y danserez-vous mère-grand C’est la maclotte qui sautille Toutes les cloches sonneront Quand donc reviendrez-vous Marie Des masques sont silencieux Et la musique est si lointaine Qu’elle semble venir des cieux Oui je veux vous aimer mais vous aimer à peine Et mon mal est délicieux […]

Guillaume Apollinaire – La chanson du mal aimé

Publié par le Avr 8, 2022 dans | Aucun commentaire

La chanson du mal-aimé     À Paul Léautaud Et je chantais cette romance En 1903 sans savoir Que mon amour à la semblance Du beau Phénix s’il meurt un soir Le Matin voit sa renaissance Un soir de demi-brume à Londres Un voyou qui ressemblait à Mon amour vint à ma rencontre Et le […]

Guillaume Apollinaire – Le pont Mirabeau

Publié par le Avr 8, 2022 dans | Aucun commentaire

Le pont Mirabeau   Poème le plus célèbre du recueil Alcools, « Le pont Mirabeau » est aussi le poème qu’on associe spontanément à l’auteur. Le temps qui passe, l’eau qui coule, l’amour enfui : dans les thèmes, on est loin du modernisme prôné par Apollinaire ; pourtant, la magie est bien là, dans ces vers fluides […]

Molière – L’École des femmes – Acte V scène 4

Publié par le Fév 17, 2022 dans | Aucun commentaire

L’Ecole des femmes   Arnolphe réalise le fantasme possessif ultime : mettre un enfant à l’isolement pour l’éduquer loin des influences néfastes de la société, et en faire une épouse parfaitement soumise. Mais Agnès, dans l’ignorance où elle grandit, suit ses instincts avec une innocence un peu effrayante… Audio : Littératurefrançaise.net   ACTE V, SCENE […]

Molière – L’École des femmes – Acte IV scène 1

Publié par le Fév 17, 2022 dans | Aucun commentaire

L’Ecole des femmes   Arnolphe réalise le fantasme possessif ultime : mettre un enfant à l’isolement pour l’éduquer loin des influences néfastes de la société, et en faire une épouse parfaitement soumise. Mais Agnès, dans l’ignorance où elle grandit, suit ses instincts avec une innocence un peu inquiétante… Audio : Littératurefrançaise.net   ACTE IV, SCENE […]

Proust – Une divinité redoutable

Publié par le Jan 16, 2022 dans | Aucun commentaire

Une divinité redoutable L’amour dans La Recherche a de nombreuses formes, et certains aspects en sont un peu inattendus. Ainsi, le départ d’Albertine fait apparaître au narrateur la puissance d’une passion qu’il avait cru jusque-là inoffensive: l’habitude.     Mademoiselle Albertine est partie ! Comme la souffrance va plus loin en psychologie que la psychologie […]