Littérature française

Charles Péguy – Victor-Marie, Comte Hugo

Publié par le Nov 25, 2022 dans | Aucun commentaire

Victor-Marie, Comte Hugo Extrait. Quarante ans est un âge terrible. Car il ne nous trompe plus. Quarante ans est un âge implacable. Il ne se laisse plus tromper. Il ne nous en conte plus. Et il ne veut plus, il ne souffre plus que l’on lui en conte. Il ne cache rien. On ne lui […]

Charles Péguy – Clio

Publié par le Nov 23, 2022 dans | Aucun commentaire

Clio Extrait. Trois mille ans ont passé sur la cendre d’Homère. Trois mille ans de lectures, sauf quelques siècles d’interruption, et les (innombrables) siècles d’interruption et de barbarie qui viennent. Enfin, sans nous, qui allaient venir. Trente siècles de bonnes et de mauvaises lectures, sauf quelques siècles de zéro lecture, les pires de tous, y […]

Balzac – Le Cousin Pons

Publié par le Oct 4, 2022 dans | Aucun commentaire

Le Cousin Pons Extrait. Les plus beaux hommes de la France échangeaient en ce temps-là des coups de sabre avec les plus beaux hommes de la coalition ; la laideur de Pons s’appela donc originalité, d’après la grande loi promulguée par Molière dans le fameux couplet d’Éliante. Quand il avait rendu quelque service à quelque […]

Balzac – La Peau de chagrin

Publié par le Oct 4, 2022 dans | Aucun commentaire

La Peau de chagrin Extrait. Raphaël demeura pendant quelques jours plongé dans le néant de son sommeil factice. Grâce à la puissance matérielle exercée par l’opium sur notre âme immatérielle, cet homme d’imagination si puissamment active s’abaissa jusqu’à la hauteur de ces animaux paresseux qui croupissent au sein des forêts, sous la forme d’une dépouille […]

Paul Valéry – Palme

Publié par le Août 10, 2022 dans | Aucun commentaire

Palme A Jeannie   De sa grâce redoutable Voilant à peine l’éclat, Un ange met sur ma table Le pain tendre, le lait plat ; Il me fait de la paupière Le signe d’une prière Qui parle à ma vision : — Calme, calme, reste calme ! Connais le poids d’une palme Portant sa profusion […]

Guillaume Apollinaire – L’adieu

Publié par le Avr 13, 2022 dans | Aucun commentaire

L’adieu     J’ai cueilli ce brin de bruyère L’automne est morte souviens-t’en Nous ne nous verrons plus sur terre Odeur du temps brin de bruyère Et souviens-toi que je t’attends Guillaume Apollinaire, Alcools, 1913 Télécharger le poème Télécharger le poème Trouver le livre

Guillaume Apollinaire – Automne

Publié par le Avr 11, 2022 dans | Aucun commentaire

Automne     Dans le brouillard s’en vont un paysan cagneux Et son bœuf lentement dans le brouillard d’automne Qui cache les hameaux pauvres et vergogneux Et s’en allant là-bas le paysan chantonne Une chanson d’amour et d’infidélité Qui parle d’une bague et d’un cœur que l’on brise Oh ! l’automne l’automne a fait mourir […]

Guillaume Apollinaire – Le pont Mirabeau

Publié par le Avr 8, 2022 dans | Aucun commentaire

Le pont Mirabeau   Poème le plus célèbre du recueil Alcools, « Le pont Mirabeau » est aussi le poème qu’on associe spontanément à l’auteur. Le temps qui passe, l’eau qui coule, l’amour enfui : dans les thèmes, on est loin du modernisme prôné par Apollinaire ; pourtant, la magie est bien là, dans ces vers fluides […]

Guillaume Apollinaire – Zone

Publié par le Avr 8, 2022 dans | Aucun commentaire

Zone   Inaugurant le recueil de poèmes Alcools (1913), « Zone » est presque un manifeste poétique. Tout peut devenir matériau poétique dans l’âme du poète ; les époques, les genres, les souvenirs et le temps présent se mêlent dans une rêverie qui est le seul guide de l’écriture. Le premier vers, alexandrin traditionnel (avec une diérèse […]

Maupassant – Bel-ami, la mort

Publié par le Jan 25, 2022 dans | Aucun commentaire

Bel-ami : la mort Les motivations profondes des personnages de Bel-Ami sont relativement simple : il y a le sexe et il y a l’argent. Mais il y a encore autre chose qui se profile et prend de la place à mesure que le roman se déroule : la perspective de la mort. Ce célèbre […]